News

HARFANG DÉBUTE SON PROGRAMME D’EXPLORATION 2023 ET ANNONCE DE NOUVELLES DÉCOUVERTES SUR LE PROJET LAC MENARIK (EEYOU ISTCHEE BAIE-JAMES, QUÉBEC)

janvier 12, 2023
By admin

Téléchargez ce communiqué de presse :

Le 12 janvier 2023 – Montréal, Québec. Harfang Exploration inc. (“Harfang” ou la “Société”) (TSX-V : HAR) est heureuse d’annoncer que son programme d’exploration 2023 sur la propriété Lac Menarik (la « Propriété »), qu’elle détient à 100 %, est commencé. Le programme inclut d’abord de la coupe de lignes et un levé géophysique de polarisation provoquée d’environ 40 kilomètres linéaires. Ces travaux seront suivis par le premier programme de forage au diamant de la Société sur la Propriété qui devrait débuter en février. Harfang considère que le contexte géologique global du projet est unique en Eeyou Istchee Baie-James, partageant de nombreuses similitudes avec celui des principaux camps aurifères de la région de l’Abitibi, y compris le camp de Timmins.

La Propriété, située à 45 kilomètres au sud de la localité de Radisson (Figure 1), est constituée de 304 claims (15 627 ha). Elle est reconnue pour ses multiples occurrences aurifères contenues dans une grande variété de lithologies atteignant jusqu’à 1 918 g/t Au (échantillons choisis) et 12,46 g/t Au sur 3,6 mètres et 1,04 g/t Au sur 24,9 mètres (échantillons en rainure) (Figure 2). Dix-sept (17) forages historiques peu profonds ont été effectués dans la partie centre-sud de la propriété en 2000. Ils ont atteint une profondeur verticale maximale de 100 mètres et sont concentrés uniquement à l’intérieur et autour d’une intrusion de monzonite/syénite fortement altérée (la «monzonite de Pierre»). Le meilleur intervalle a donné 0,89 g/t Au sur 68,25 mètres (Figure 2).

 

Faillant saillants du programme 2022 et lancement du programme 2023

  • Découverte de veines de quartz polymétalliques hautement aurifères qui ont donné jusqu’à 17,30 g/t Au, 217 g/t Ag et 0,61% Pb (échantillons choisis) et jusqu’à 6,34 g/t Au, 60 g/t Ag et 0,09% Pb sur 0,40 mètre (échantillons en rainure) [indice Oswald];
  • Découverte de zones d’altération à ankérite massive atteignant 700 mètres de longueur et 50 mètres de largeur;
  • Levé magnétique héliporté détaillé complété;
  • Un levé géophysique de polarisation provoquée commencera prochainement;
  • La première campagne de forage par Harfang débutera au début février.

 

« Nous sommes enthousiastes par rapport au programme d’exploration tout juste amorcé sur la propriété Lac Menarik, car il a été conçu à la suite de la récente consolidation des titres miniers dans le secteur et de nombreuses découvertes que nous avons faites dans des zones inexplorées dans le cadre du programme 2022, ainsi qu’avec l’avancement de notre compréhension globale du modèle géologique dans des zones qui ont auparavant donné des résultats significatifs en or. Nous croyons que des similitudes importantes existent entre la propriété Lac Menarik et certains des principaux camps aurifères de l’Abitibi tels que celui de Timmins », a commenté Ian Campbell, président et chef de la direction.

Au cours de l’été et de l’automne 2022, Harfang a effectué de l’exploration de surface préliminaire sur la Propriété avec comme principaux objectifs de prospecter certaines zones inexplorées de celle-ci, d’évaluer les occurrences aurifères et d’améliorer la compréhension de la mise en place de l’or dans le secteur de la monzonite de Pierre afin d’acquérir une meilleure compréhension du contexte géologique global.

 

Progrès majeur dans la portion est de la Propriété

Le programme de 2023 s’appuie sur les succès de celui de l’année dernière qui s’est déroulé en partie dans la moitié orientale sous-explorée de la propriété Lac Menarik. Le programme de 2022 a permis la découverte d’une série de veines de quartz décimétriques rapprochées titrant jusqu’à 17,30 g/t Au, 217 g/t Ag et 0,61 % Pb (échantillons choisis) et jusqu’à 6,34 g/t Au, 60 g/t Ag et 0,09 % Pb sur 0,40 mètre (échantillons en rainure) (Figures 2 à 4). Ce système de veines de quartz, appelé l’indice Oswald, a été tracé sur 150 mètres de longueur (ouvert latéralement) et est interprété comme étant encaissé dans des failles subsidiaires provenant d’une rupture majeure est-ouest traversant la partie sud de la Propriété. Cette découverte fait ressortir une nouvelle zone d’intérêt prometteuse, inconnue jusqu’à maintenant, élargissant ainsi le terrain à explorer.

Deux zones d’altération extensives constituées d’ankérite massive ont également été découvertes à proximité de l’indice Oswald (Figures 2 et 5). Le système le plus étendu, contenu dans une unité mafique fortement cisaillée, a été tracé sur plus de 700 mètres de long et jusqu’à 50 mètres de large. Ces zones d’altération riches en ankérite sont bréchiques, contiennent des traces à 2 % de pyrite disséminée et localement des traces d’arsénopyrite, et sont recoupées par un réseau de veines de quartz et de calcite. Des échantillons choisis confirment que ces zones sont localement anomales en or avec jusqu’à 0,30 g/t Au. Un échantillon choisi prélevé dans une formation de fer cisaillée et ankéritisée dans ce secteur a retourné 2,87 g/t Au. Ce genre de cisaillement riche en ankérite est relativement commun dans les principaux camps aurifères, tels que le camp de Timmins, et ouvre de nouveaux secteurs à étudier dans l’exploration en cours.

Les minéraux d’altération tels que l’hématite, les carbonates, la séricite, la chlorite et le quartz associés aux sulfures disséminés sont communs sur toute la propriété. Une cartographie plus détaillée couplée à une prospection limitée, une réévaluation sur le terrain des caractéristiques géologiques et une nouvelle description partielle des carottes de forage historiques dans le secteur de la monzonite de Pierre ont amélioré la compréhension des contrôles magmatiques, hydrothermaux et structuraux des occurrences aurifères. L’échantillonnage de veines de quartz dans des roches volcaniques cisaillées près de la marge nord de la monzonite de Pierre et au sud de l’indice Massé a donné jusqu’à 3,57 g/t Au.

En décembre 2022, Prospectair a complété un levé magnétique héliporté détaillé sur les propriétés Lac Menarik et Menarik Est. Le levé a totalisé 2 580 kilomètres linéaires le long de lignes espacées aux 50 mètres.

 

Programme hivernal 2023

Le nouveau levé magnétique détaillé ainsi que les résultats du levé de polarisation provoquée qui débutera prochainement jumelé aux données géologiques historiques et plus récentes seront utilisés pour identifier les cibles de forage prioritaires. Une campagne de forage (3 500 mètres, environ 15 trous) est en cours de planification et s’amorcera au début de février.

 

Similitudes géologiques avec certains camps aurifères de l’Abitibi

La Société considère que la propriété Lac Menarik partage plusieurs similitudes géologiques avec les principaux camps aurifères de l’Abitibi tels que Timmins, notamment par la présence d’une structure majeure à laquelle sont rattachées des failles subsidiaires riches en ankérite, d’intrusions monzonitiques/syénitiques alcalines, de conglomérats de type Timiskaming, de basaltes/gabbros tholéitiques, d’un métamorphisme au faciès des schistes verts, d’une importante empreinte aurifère dans une grande variété de lithologies, et par la qualité de la préservation de la stratigraphie.

 

Personne qualifiée

L’information technique dans ce communiqué de presse a été révisée et approuvée par François Huot, Géo., vice-président exploration de Harfang, qui est une personne qualifiée non indépendante pour la divulgation technique telle que définie par la Norme canadienne 43-101 sur les normes de divulgation pour les projets miniers.

 

Contrôle de la qualité

Les échantillons de roche discutés ci-dessus ont été acheminés aux laboratoires ALS de Val-d’Or (Québec). La préparation et la détermination analytique ont été effectuées dans différents laboratoires d’ALS au Canada (Val-d’Or, Lachine, Winnipeg, North Vancouver), au Laos et au Mexique. Les échantillons de roche ont été préparés avec la méthode PREP-31A et ont été analysés pour l’or et 33 autres éléments chimiques. L’or a été analysé par absorption atomique à la suite d’une pyroanalyse sur une fraction de 30 grammes (Au-AA23). Les autres éléments ont été analysés par la méthode ICP-AES à quatre acides (ME-ICP61). Les échantillons de roche avec >10 g/t Au ont été réanalysés avec un fini gravimétrique (Au-GRA21). L’argent (>100 g/t Ag) les métaux de base tels que Pb, Zn, Mo (>1 %) ont été analysés par ICP suivant une digestion à quatre acides. Des standards (échantillons certifiés OREAS) et des blancs ont été insérés par Harfang parmi les échantillons. Les procédures d’échantillonnage et le contrôle de la qualité ont suivi des protocoles développés par Harfang et ALS. L’interprétation préliminaire des données a été réalisée par Harfang.

Mise en garde : Les échantillons choisis mentionnés ci-dessus sont sélectifs par nature et les valeurs rapportées ne sont pas nécessairement représentatives des zones minéralisées.

 

À propos de Harfang Exploration inc.

Harfang Exploration inc. est bien financée avec approximativement 8.24 millions de dollars en trésorerie en date du 31 octobre 2022 et est une société d’exploration minière axée sur la technique dont la principale mission est de découvrir des gisements de minerai au Québec et en Ontario. La Société est gérée par une équipe expérimentée de professionnels de l’industrie ayant fait leurs preuves, possède un portefeuille de projets très prometteurs et dispose d’une solide situation financière. Harfang respecte les meilleures pratiques grâce à son étroite collaboration avec toutes les parties prenantes et son engagement envers l’environnement.

 

Au nom du conseil d’administration et pour plus d’informations, veuillez contacter :

Ian Campbell

Président et chef de la direction

Tél. : 647 680-3820

Courriel : icampbell@harfangexploration.com

Web: www.harfangexploration.com

 

Mise en garde concernant les informations prospectives

Les informations contenues dans le présent communiqué de presse comprennent certaines informations et déclarations concernant la vision de la direction sur les événements futurs, les attentes, les plans et les perspectives qui constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations sont fondées sur des hypothèses qui sont soumises à des risques et incertitudes significatifs. En raison de ces risques et incertitudes et de divers facteurs, les résultats réels, les attentes, les réalisations ou les performances peuvent différer sensiblement de ceux prévus et indiqués dans ces déclarations prospectives. Un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ces déclarations prospectives ainsi que des résultats futurs. Bien que la Société estime que les attentes reflétées dans les déclarations prospectives soient raisonnables, elle ne peut donner aucune garantie que les attentes de ces déclarations prospectives s’avéreront exactes. Sauf si la loi l’exige, la Société n’a pas l’intention et n’assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour refléter les résultats réels, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs, de changements d’hypothèses, de changements de facteurs affectant ces énoncés prospectifs ou autrement.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude des déclarations prospectives.

 

Recent Press Releases

HARFANG CONSOLIDE LES PROPRIÉTÉS LAC MENARIK ET MENARIK EST

Le 12 octobre 2022 – Montréal (Québec). Harfang Exploration inc. (« Harfang » ou la « Société ») (TSX-V : HAR) est heureuse d’annoncer la signature d’une convention d’achat avec une société privée sans lien de dépendance, 9219-8845 Québec inc. (faisant affaires sous...

read more